«La vérité est sur la route»

Recyclage des pneus

«La vérité est sur la route»

26 mai 2021 agvs-upsa.ch – Les automobilistes suisses usent d'innombrables pneus de voiture. Au lieu de les brûler, ils pourraient être réutilisés localement: L'asphalte d'autres pays contient depuis longtemps du caoutchouc provenant de pneus usagés. L'Empa et ses partenaires du terrain examinent cette idée pour les conditions suisses.

empa_gian_vaitl.jpg
Bitume en vue: Lily Poulikakos dirige la série d'essais à l'Empa et contribue à évaluer de manière réaliste les propriétés de l'asphalte de caoutchouc. Photo: Gian Vaitl

pd. Les automobilistes qui se plaignent du stress lié à la circulation peuvent baisser les yeux de temps en temps. Parce qu'il y en a un qui a plus de difficultés: L'asphalte supporte une chaleur torride, un stress dû au froid et une forte pression du haut. Il doit également être aussi silencieux que possible – et à l'avenir, bien sûr, plus respectueux de l'environnement.

Formé à partir d'un mélange de gravats chauds et d'un liant, le bitume, à une température d'environ 160 degrés, l'asphalte est à l'origine d'importantes émissions de CO2 – du fait de sa production, d'un long transport et la pose du revêtement. Afin d'améliorer son bilan environnemental, le vieil asphalte, qui peut déjà être recyclé aujourd'hui, sera à l'avenir utilisé à grande échelle sur les nouvelles chaussées. En outre, le béton recyclé ou d'autres matériaux résiduels peuvent y être «éliminés», comme les pneus de voiture usagés, qui sont nombreux en Suisse.

Un projet d'Innosuisse dirigé par le département «Béton et asphalte» de l'Empa a étudié les avantages potentiels de cette idée dans ce pays. Le projet s'est concentré sur la pratique: après quelques essais préliminaires, les mélanges d'asphalte pour les expériences ont été produits par les fabricants FBB et Weibel AG. Une équipe de l'Empa dirigée par la spécialiste des asphaltes Lily Poulikakos a examiné les produits finis de la petite à la grande échelle. En plus des tests standard pour la teneur en bitume et les vides d'air, des images au microscope électronique ont montré si et comment les particules de caoutchouc se dissolvent et se distribuent dans la matrice bitumineuse.

Conclusion: malgré certains inconvénients, l'asphalte en caoutchouc a finalement satisfait aux exigences en toute sécurité. «Il est tout à fait approprié pour des essais supplémentaires en vue d'une utilisation dans la construction de routes», résume le chercheur de l'Empa Lily Poulikakos. 

Le succès de l'idée en Suisse dépend, bien sûr, du marché. Selon l'expert Samuel Probst, du fabricant Weibel AG, ils ont un avantage: ils sont, du moins pour l'instant, moins chers que les bitumes polymères. Sa conclusion est toutefois prudente: «Je pourrais imaginer qu'un marché émerge un jour, dit-il, si les pistes d'essai évoluent positivement à long terme.»
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

7 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires