Les examens pratiques se tiennent comme à l’accoutumée

17 février agvs-upsa.ch – Des procédures de qualification (PQ) ordinaires sont organisées cette année. L’UPSA est en mesure d’informer précocement les apprentis et leurs entreprises des conditions-cadres des examens pratiques. On se prépare à divers scénarios.

20210215_artikelbild.jpg
Source: médias de l’UPSA

mig. Près de 2700 apprentis de la branche automobile ont achevé leur formation de base pendant l’été 2020 marqué par le coronavirus. À l’issue d’une PQ abrégée, les mécatroniciens d’automobiles, les mécaniciens en maintenance d’automobiles et les assistants en maintenance d’automobiles ont décroché leur certificat fédéral de capacité ou leur attestation de formation professionnelle. Dans le commerce de détail AFP et CFC – branche de la logistique des pièces détachées automobiles – et dans la formation commerciale de base de la branche automobile, les notes d’expérience obtenues par les apprentis pendant tout leur apprentissage ont été intégrées au diplôme. 

De la mi-novembre à la fin de décembre 2020, un groupe de travail a élaboré des scénarios possibles pour que des PQ ordinaires soient à nouveau possibles cette année. L’UPSA était membre du groupe de soutien qui a accompagné l’Union suisse des arts et métiers et l’Union patronale. Le résultat? Une certaine sécurité de planification pour les apprentis et leurs entreprises. «Pour que les examens pratiques puissent se dérouler normalement, nous nous sommes aménagé une plus grande marge de manœuvre au niveau de leurs dates», déclare Arnold Schöpfer, responsable des formations techniques de base et continues à l’UPSA.

Formations techniques de base 
Pour les mécatroniciens d’automobiles CFC, les mécaniciens en maintenance d’automobiles CFC et les assistants en maintenance d’automobiles AFP, cela signifie concrètement que la période au cours de laquelle les examens pratiques peuvent se dérouler dans les centres de cours interentreprises (CI) s’allonge. Ils peuvent ainsi se tenir du 15 avril au 30 juin 2021. Si un examen doit être reporté à cause d’un cas de coronavirus ou de mesures officielles pour enrayer la pandémie, il peut être rattrapé jusqu’au 18 juillet 2021 au plus tard. Il a aussi été décidé de prévoir suffisamment d’experts de réserve pour remédier à d’éventuelles absences de dernière minute. Les experts d’examens ont le droit d’intervenir dans les cantons voisins. 

Arnold Schöpfer en conclut que les apprentis des formations techniques de base peuvent se préparer normalement à la PQ 2021. «Contrairement à l’année précédente, les apprentis peuvent fréquenter les CI et l’école professionnelle en présentiel, à de rares exceptions près», affirme Arnold Schöpfer. Les apprentis ne suivaient des cours à distance ces dernières semaines que dans les cantons d’Argovie, de Zurich (TBZ) et de Soleure. Arnold Schöpfer espère que ces cas resteront isolés, car les leçons tirées au printemps dernier font réfléchir. «Les apprentis les plus faibles perdent pied dans les cours à distance», estime-t-il. 

Le commerce de détail AFP et CFC
Tandis que les apprentis des formations techniques de base peuvent effectuer leur travail dans les ateliers et que l’examen se déroule sous la forme de divers postes dans les centres CI cantonaux, la situation est différente dans le commerce de détail et dans la formation commerciale de base. Les showrooms et les magasins sont actuellement fermés à cause des mesures de lutte contre le coronavirus. «Les apprentis peuvent tout de même se préparer normalement à la PQ, car les cours sont dispensés à l’école professionnelle et dans les CI», déclare Brigitte Hostettler, responsable de la formation commerciale de base et du commerce de détail à l’UPSA. La période d’examen a également été allongée dans son domaine. La PQ dans le commerce de détail AFP et CFC aura lieu du 26 avril au 4 juin 2021. Les examens reportés à cause du COVID-19 pourront se dérouler jusqu’au 18 juillet 2021 au plus tard. Pour ces formations de base, les experts d’examens pourront aussi intervenir dans d’autres cantons afin de remédier rapidement et facilement à d’éventuelles absences. 

Plus important encore : on a imaginé des solutions au cas où les entreprises devraient rester fermées encore plusieurs mois ou si les autorités annonçaient entre-temps un nouveau confinement. Si l’entreprise est fermée le jour de l’examen pratique, le canton peut autoriser l’ouverture d’un magasin pour la PQ. «L’entretien de vente doit se dérouler dans l’entreprise. Les experts doivent juger comment les apprentis se conduisent dans leur environnement habituel», indique Brigitte Hostettler. Il est également possible de passer l’examen dans une autre succursale de la même entreprise pourvu que la même gamme soit proposée et que les systèmes soient identiques. «Dans ce cas, la phase préparatoire précédant l’examen est allongée de quelques minutes pour que les apprentis se familiarisent avec cet environnement. Il ne sera demandé l’impossible à personne», promet Brigitte Hostettler. 

La formation commerciale de base 
La Conférence suisse des branches de formation et d’examens commerciales a pris l’initiative dans la formation commerciale de base. Si l’examen final ne peut avoir lieu comme prévu, les notes d’expérience issues de tous les sites d’apprentissage seront utilisées comme en 2020. Les notes d’expérience provenant de l’entreprise doivent être saisies sur BDEFA2 d’ici au 31 mai 2021 au lieu du 15 mai, si bien qu’une marge de manœuvre est également prévue dans ce domaine pour faire face au coronavirus. L’examen écrit « Pratique professionnelle » devrait se tenir le 9 juin 2021, comme prévu, mais en plus petits groupes pour garantir le respect des distances. Des salles et des surveillants supplémentaires seront planifiés.  

Les scénarios élaborés permettront ainsi d’organiser les PQ même si le nombre de cas devait rester important. Les apprentis peuvent s’y préparer tranquillement malgré la pandémie.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires