Les garagistes ingénieux récompensés par la Confédération

25 février 2019 agvs-upsa.ch – Les garagistes peuvent adresser leurs projets en vue de promouvoir une mobilité durable jusqu’au 30 avril à SuisseEnergie (programme national pour l’efficacité énergétique de l’Office fédéral de l’énergie).
 
L’Office fédéral du développement territorial (ARE) a calculé en 2015 le nombre de kilomètres parcourus en moyenne par les Suisses avec les différents moyens de transport. Le calcul tient compte de la somme des kilomètres parcourus pour la mobilité du quotidien et pour les voyages : chaque habitant (âgé de plus de 6 ans) a parcouru en moyenne 15 300 kilomètres pour ses loisirs. Selon l’ARE, ce chiffre a considérablement augmenté entre 2005 et 2015, passant de moins de 12 000 km à près de 15 300 chaque année. Ces kilomètres sont parcourus en grande majorité en voiture ou en avion.
 
Les garagistes invités à participer
« La mobilité des loisirs reste celle qui occupe la plus grande partie du trafic global. Il est donc urgent d’agir au niveau de la politique de transport, de développer des concepts de trafic routier durable pour les loisirs », estime l’ARE.

SuisseEnergie cherche des initiatives inventives pour résoudre ces problèmes. En tant que partenaire officiel du CheckEnergieAuto (CEA), la plate-forme de l’efficacité énergétique de l’Office fédéral de l’énergie sollicite également les garagistes de l’UPSA.
 
Un appel à projets est lancé jusqu’au 30 avril, pour encourager la mobilité durable des loisirs. « Nos garagistes peuvent postuler à une aide pour leurs idées de projets de mobilité peu gourmands en énergie », explique Markus Peter, responsable des domaines technique et environnement au sein de l’UPSA. On attend notamment des initiatives pour la ville et la campagne, comme :
 
  • amélioration de la gestion des interfaces et des chaînes de transport, soutien pour une utilisation multimodale des offres, notamment pour une meilleure utilisation des potentiels de la mobilité combinée ;
     
  • projets de démonstration / projets pilotes avec de nouvelles formes d’offres pour les trois types de transports : transport individuel motorisé, transports en commun et mobilité douce (par exemple : augmentation du remplissage des véhicules dans le transport motorisé et les transports en commun, réponses aux lacunes dans l’offre de transports en commun, meilleure attractivité des transports en commun et de la mobilité douce) ;
     
  • projets comportant des mesures et des approches répondant à la demande (par exemple : communication ciblée spécifique aux projets, mesures pour une utilisation plus équilibrée des offres de transport pendant la journée, prévention et mutualisation des besoins de transport).
De plus amples informations figurent dans l’appel à projets.
 
 

 

L’Office fédéral du développement territorial (ARE) mesure le comportement en matière de mobilité de la population suisse. Les trajets pour les loisirs représentent avec 65,6 % du trafic la plus grande part des kilomètres parcourus en voiture.
 
 
La voiture reste essentielle pour les loisirs
En 2015, d’après les données de l’Office fédéral du développement territorial (ARE), chaque personne en Suisse a parcouru en moyenne 14,8 km par jour pour ses loisirs. Cela représente 43 minutes. C’est ainsi près de 40 % des trajets qui sont effectués pour les activités. Outre les déplacements liés au travail, à la formation ou aux courses, les distances et les temps de trajets pour ces loisirs ont légèrement diminué en Suisse (en moyenne 1 km et 8 minutes par personne et par an, entre 2005 et 2015), alors que ces valeurs ont augmenté dans d’autres pays. 
 
La prochaine date de remise des projets pour le COMO aura lieu en automne. De plus amples informations figurent sur le site de SuisseEnergie.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie