Mobilité encore plus durable

3 septembre 2019 agvs-upsa.ch – Coca-Cola HBC Suisse envoie un signal fort dans le cadre de son engagement en faveur de plus de développement durable: la filiale suisse du fabricant américain de boissons met en service la plus grande flotte nationale de véhicules au gaz naturel et au biogaz.

coca-cola_artikel_3.jpg

pd. Vendredi dernier, à Hinwil, les collaboratrices et collaborateurs de Coca-Cola se sont vu remettre les 52 premiers véhicules GNC (gaz naturel comprimé) sur les 180 prévus au total. En échange, ils se sont séparés de leurs anciens modèles diesel. Coca-Cola s’engage depuis des années avec succès pour davantage de développement durable. En 2017, Coca-Cola HBC Suisse a même été distinguée par l’Office fédéral de l’environnement pour ses objectifs environnementaux exemplaires. Sur une période de cinq ans, l’entreprise a pu réduire de 11 % les émissions de CO2 liées à la distribution de sa gamme croissante de boissons.

Coca-Cola HBC Suisse passe maintenant à la vitesse supérieure et met la plus grande flotte nationale de véhicules GNC en service. «Remplacer notre flotte par des véhicules GNC nous permettra une nouvelle fois de réduire significativement notre empreinte carbone», explique Patrick Wittweiler, en charge de la durabilité chez Coca-Cola en qualité de Country Sustainability Manager. «Le personnel du service extérieur de même que celui de la direction disposeront à cette fin de véhicules de société fonctionnant au GNC.»

Tout le personnel de Coca-Cola changera de véhicules au profit de modèles GNC des marques Audi, Skoda et VW Véhicules Utilitaires courant 2019. Si Coca-Cola mise sur le GNC dans la mobilité, c’est avant tout pour réduire son empreinte carbone. Les émissions de CO2 à effet de serre d’un véhicule GNC alimenté au gaz naturel fossile sont inférieures d’environ 25 % à celles d’un modèle essence ou diesel. L’empreinte carbone des 180 véhicules GNC de Coca-Cola sera même quasiment nulle sur les 1000 premiers kilomètres, puisqu’ils circuleront exclusivement au biogaz.

«La collaboration avec Coca-Cola est une étape majeure dans notre mission», indique Pascal Lenzin, coordinateur national de la mobilité au gaz naturel et au biogaz. «Le GNC, et plus particulièrement le biogaz, peut devenir un élément majeur de la transition énergétique dans le secteur des transports. Cela rend les véhicules GNC aussi attrayants que les modèles électriques pour le tournant énergétique. Je suis donc très heureux que Coca-Cola mette à présent les 52 premiers véhicules en service GNC sur les 180 prévus au total.»

L’expert nourrit l’espoir que d’autres entreprises se rendront compte des avantages de la technologie GNC dans le secteur de la mobilité et des parcs automobiles. La motorisation GNC est disponible, éprouvée, n’est pas exposée à des prix de matières premières volatils, si bien qu’elle est immédiatement utilisable et permet de protéger l’environnement et le climat en dépensant moins. Vous trouverez des renseignements complémentaires, des actualités et des informations de fond sur www.cng-mobility.ch/fr/

coca-cola_artikel_2.jpg

Pascal Lenzin (coordinateur national pour la mobilité du gaz naturel et du biogaz, Energie Wasser Bern), Roger Rölli (directeur commercial, Arval Suisse SA), Isabelle Deville (Fleet Manager Skoda, Amag Import SA), Tobias Rohrer (Key Account Manager, Amag Import SA), Roberto De Miguel (Fleet Contract Manager Supply Chain Services, Coca-Cola HBC Suisse SA), Silvan Hofer (Arval SA) et Dominik Bächi (Key Account Manager, Amag Retail) (l.t.r.).
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires