Un «Green Building» pour BMW et Mini

23 février 2021 agvs-upsa – Le Garage Burkhardt AG est presque centenaire. Le 22 février, cette entreprise familiale fondée en 1927 a posé un nouveau jalon de son histoire en inaugurant son nouveau site, le centre de vente et de services le plus moderne de Suisse centrale pour les marques BMW et Mini. 

artikelbild_def.jpg
Le nouveau bâtiment d’Oberkirch, sous l’égide d’AWS Architekten, innove en matière de design et de fonctionnalité ainsi que dans le domaine de la durabilité. Source: médias de l’UPSA

sco. La distance entre l’ancien siège de l’entreprise à Sursee et le nouveau bâtiment d’Oberkirch n’est que de 1,5 kilomètre. Et pourtant, des mondes les séparent. L’architecture du nouveau site s’appuie sur un concept global ingénieux et prometteur pour les 40 employés, la clientèle et l’environnement. «Ce concept nous permet d’intensifier les contacts personnels usuels et l’accompagnement individuel», indique le directeur, Stefan Stiefel.

Le nouveau bâtiment, imaginé par l’entreprise AWS Architekten à Berne, est innovant non seulement du point de vue de son design et de sa fonctionnalité, mais aussi en ce qui concerne la durabilité. Le nouveau siège de l’entreprise a reçu le certificat «Green Building» de BMW. Le bâtiment appartient à Zurich fondation de placement: le Garage Burkhardt en est le locataire. Le garage a été réalisé en étroite collaboration avec le bureau d’architecture Klein + Müller Architekten AG à Kreuzlingen. La nouvelle entreprise mise sur des technologies d’avenir comme la mobilité électrique, les véhicules connectés ou encore la conduite autonome. Et ce n’est pas une promesse creuse, comme le prouve l’installation photovoltaïque sur le toit du bâtiment, qui réalise une puissance de 73 kWc (kilowatts-crête) et approvisionne en énergie toute l’entreprise et six bornes de recharge. À titre de comparaison, cela représente à peu près la consommation électrique de quinze maisons individuelles. L’énergie solaire est également utilisée pour chauffer ou refroidir le bâtiment au moyen d’une pompe à chaleur dotée de sondes géothermiques et d’un système de récupération de la chaleur.

Seize bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides ont été aménagées. Six d’entre elles, dont une de recharge rapide développant une puissance de 180 kWh, sont ouvertes au public. Ce nouveau bâtiment permet également au Garage Burkhardt d’étoffer sa palette de marques: à BMW, BMW i et Mini viennent désormais s’ajouter BMW M et Alpina. Ces marques haut de gamme développées à Munich proposent des véhicules pour les «épicuriens de l’automobile», relève Stefan Stiefel. Ces « bijoux roulants » sont mis en scène par des univers thématiques composés de présentations de véhicules réelles et multimédias. Le grand show-room permet d’exposer 20 voitures, soit presque deux fois plus que sur l’ancien site de Sursee.

Il y a plus de place au rez-de-chaussée, mais aussi au sous-sol, dans le vaste atelier. Celui-ci est passé de huit à quatorze places de travail (plates-formes élévatrices), dont une spécialement aménagée pour les véhicules électriques et permettant de réparer les batteries haute tension ouvertes. Bien entendu, la géométrie de direction, le diagnostic et la préparation des véhicules sont aussi réalisés sur place. 

Par ce déménagement, le Garage Burkhardt envoie aussi à son personnel et à sa clientèle un signal de confiance en l’avenir de la mobilité individuelle, quelle que soit la technologie de motorisation. Cette confiance se traduit par un accroissement des effectifs. Jusqu’ici, l’entreprise familiale employait 40 collaborateurs; après son déménagement, elle engagera de nouveaux employés notamment pour l’atelier et le service de conseil. Le directeur, Stefan Stiefel, est fier du taux de fluctuation bas qu’enregistre son entreprise: «90% de nos collaborateurs viennent de la région. Certains travaillent chez nous depuis plus de 40 ans.» Six à huit apprentis font également partie de l’équipe. La plupart du temps, ils continuent à travailler pour l’entreprise une fois diplômés. 

Le nouveau site n’est pas seulement écologique en ce qui concerne l’approvisionnement en énergie: l’installation interne de lavage des véhicules est équipée d’un système de traitement biologique des eaux usées. 85% de l’eau utilisée pour le lavage peut ainsi être recyclée. Le système de fractionnement utilisé pour l’installation de lavage et l’ensemble de l’atelier sépare les corps gras des eaux usées sans ajout de produits chimiques, de telle sorte que l’eau peut ensuite sans problème être reversée dans les canalisations.  


Qu’est-ce qu’un «Green Building»?

Un «Green Building», ou «bâtiment vert», est un bâtiment qui a été conçu selon des principes de durabilité. Ces principes s’appliquent à tout le cycle de vie du bâtiment, de la planification au démontage en passant par la construction, l’exploitation et l’entretien.

Une attention particulière est portée à la gestion efficace des ressources dans le domaine de l’énergie, de l’eau et des matériaux. En outre, il s’agit de minimiser les effets nocifs sur la santé et l’environnement et de tenir compte de la qualité de vie et de travail des habitants ou employés présents dans le bâtiment. Autre priorité à respecter : la bonne intégration dans l’environnement et le respect des voisins, tant au moment de la construction du bâtiment que dans son fonctionnement. Les maisons à faible consommation d’énergie, les maisons solaires, les maisons passives ou zéro énergie sont toutes considérées comme des bâtiments verts.

BMW s’est fixé pour objectif d’être «le fournisseur premium de mobilité individuelle le plus performant et le plus durable». Le certificat «Green Building» que le constructeur décerne aux concessionnaires particulièrement écologiques en est l’expression. Les garages Hutter Dynamics AG à Schaffhouse et Sepp Fässler AG à Wil, par exemple, sont également certifiés «Green Building».

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires