Voici à quoi ressemble la voiture électrique idéale

15 février 2021 upsa-agvs.ch – Les automobilistes ont des idées bien arrêtées sur les véhicules électriques à batterie. Une étude représentative allemande met en évidence ce qui manque encore à ces derniers.

20210215_text_neu.jpg
Source: Opel

cst./pd. Lors de l’achat d’une voiture électrique, nos voisins bénéficient d’un bonus environnemental pouvant atteindre 9000 euros, soit près de 10 000 francs. Malgré cette aide de l’État et la palette de modèles toujours plus étendue, de nombreux Allemands sont réticents à l’idée d’acheter un véhicule à batterie. Pourquoi? Une enquête représentative réalisée sur mandat de mobile.de, le plus grand portail automobile allemand, s’est intéressée à cette question et d’autres. 

Les personnes interrogées ont notamment cité les frais d’acquisition élevés (53,3 %) et l’autonomie limitée des modèles actuels (49,5 %) en tant qu’arguments contre l’achat d’une voiture électrique. D’autres motifs de réticence sont l’infrastructure de recharge insuffisante en Allemagne (38,3 %), le scepticisme à l’égard de l’écobilan des véhicules électriques (35,5 %) et le temps de charge moyen actuel (33,2 %). 

Dans des conditions idéales, plus d’un sondé sur deux (57,1 %) envisagerait toutefois l’achat d’une voiture électrique. Quelles seraient ces conditions? D’une part, des prix au même niveau que ceux des modèles thermiques comparables (35,7 %) et une autonomie supérieure à 500 kilomètres (79,8 %). Et d’autre part, des temps de charge courts: une personne interrogée sur sept (14,7 %) estime que la charge ne devrait pas prendre plus de temps que le plein d’un véhicule thermique. Toutefois, 23,3 % seraient prêtes à patienter jusqu’à 10 minutes et un autre quart (23,5 %), jusqu’à 30 minutes. Par ailleurs, 42,5 % des sondés tiennent à disposer d’une borne de recharge dans un rayon de 500 mètres à 2 kilomètres maximum de leur domicile. Ils sont 21 % à indiquer avoir besoin d’une borne devant chez eux, tandis qu’un petit tiers serait prêt à faire jusqu’à cinq kilomètres à pied pour rentrer après avoir mis la voiture à charger.

L’enquête montre qu’en matière de voitures électriques, les Allemands attachent de l’importance aux critères suivants: autonomie (58,4 %), rapport qualité/prix (50,1 %), temps de charge de la batterie (42,7 %), infrastructure de recharge (41,2 %) et écobilan (32,2 %). Plus de 2000 personnes ont été interrogées entre le 25 et le 27 janvier 2021 pour les besoins de l’enquête.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires