« Il s’agit de s’affirmer »

21. Dezember 2018 checkenergieauto.ch – Le CheckEnergieAuto grandit. Au cours de l’année qui touche à sa fin, 200 prestataires se sont joints au programme. Voici qui a le plus parlé à ses clients du service soutenu par la Confédération et où mène la route en 2019.

Monsieur Peter, quel membre de l’UPSA a fait la meilleure publicité pour le CEA en 2018 ?
Markus Peter : Avec 1269 CEA, il s’agit du garage Walker à Altdorf, un établissement qui faisait déjà partie des plus actifs les années précédentes. Le Garage Moderne de Bulle avec 1042 contrôles et Amag Nyon avec 1028 CEA complètent le podium romand des prestataires CEA les plus assidus.

Outre le nombre de contrôles effectués, vous recensez également le nombre d’entretiens avec les clients lors de la restitution des véhicules. Comment évolue ce chiffre ?
Ce chiffre est en légère baisse, ce qui ne signifie pas que nos membres sont moins tournés vers les services ou même qu’ils ont fait l’impasse sur l’important entretien avec les clients. Nous sommes actuellement à un taux de 78 % contre 89 % l’année précédente (ndlr : l’interview a été réalisée le 19 novembre et tient compte de l’évolution des CEA effectués jusqu’à cette date). Cette baisse doit toutefois être relativisée car le CEA est de plus en plus souvent intégré directement au processus de l’atelier lors du remplacement de roues, de la révision annuelle ou de la gestion des sinistres. Nous continuons cependant de conseiller aux garagistes de s’entretenir avec les clients pour qu’ils puissent se mettre en valeur sur une question centrale : avec l’estime du client qui bénéficie d’explications sur les possibilités d’optimisation de l’efficacité énergétique et d’une prise en charge correspondante. Le garagiste peut ainsi préserver sa réputation de personne digne de confiance et faire état de ses compétences en tant que partenaire de mobilité intégral.

Le Garage Walker GmbH, qui a quitté Erstfeld pour Schattdorf à la mi-novembre, est le prestataire CEA le plus assidu de l’année 2018. Cette entreprise, qui participe au programme depuis avril 2015, faisait déjà partie des garages UPSA les plus actifs ces dernières années. Avec 1269 contrôles effectués, elle a déjà plus que doublé son volume de CEA fin novembre. « Nous voulons que chaque véhicule qui passe par notre garage effectue le CEA », affirme Patrick Walker. « C’est notre contribution à la protection de l’environnement et à la satisfaction de la clientèle. »

Comment intégrer davantage l’expertise CEA à l’entretien ? 
Qu’il s’agisse d’essence, de diesel, de gaz, d’hybride, d’électrique ou de pile à combustible, la palette de motorisations et la diversité de modèles n’ont jamais été aussi vastes. Il n’est donc pas facile pour l’automobiliste de se faire une idée des avantages et des inconvénients de chaque système. C’est une opportunité extraordinaire pour le garagiste : il peut aborder les besoins individuels de mobilité du client lors de l’entretien et l’aider à déterminer la meilleure solution. De nouvelles formes de mobilité telles que l’autopartage ont en outre le vent en poupe. Prenez le temps de faire un état des lieux avec vos clients et montrez-leur comment vous pouvez les assister dans cet environnement rempli d’innovations.

Les membres profitent aussi de cette expertise lors de la vente de véhicules.
En effet. Dans l’univers des technologies automobiles, le garagiste peut prodiguer diverses pistes de réflexion aux clients. D’où vient l’énergie permettant de fabriquer les batteries destinées aux voitures électriques ? Qu’en est-il de l’élimination de tels composants automobiles ? Il faut informer complètement le client, de la conception à l’élimination, et ne pas seulement prêcher pour qu’il achète une voiture peu gourmande en énergie. Il vaut mieux montrer l’exemple quant à ces valeurs. Que le garagiste le fasse avec une installation solaire sur le toit du garage ou en proposant une voiture hybride en guise de véhicule de remplacement est secondaire. Le fait est que de telles mesures permettent à l’atelier d’asseoir sa crédibilité en matière d’efficacité énergétique et de protection du climat et de devenir un vecteur d’image.

Le Garage Moderne de Bulle appartient lui aussi au club des prestataires CEA les plus assidus en 2018. Son propriétaire, Jean-Yves Lüthi, a de ce fait déjà décroché plusieurs récompenses, y compris lors de la Journée des garagistes suisses 2016 (photo : Peter Fuchs).

L’année qui touche à sa fin a surtout été marquée par l’Energy Challenge. Dans le cadre de cette opération, le CEA s’est associé à Axa et à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). Quelle a été l’importance de ce Tour de Suisse pour la notoriété des garages UPSA ?

Il s’agissait d’améliorer la notoriété du CEA, ce qui nous a bien réussi, grâce à notre immense présence à divers salons tels que la Züspa ou la Muba, mais aussi à des manifestations telles que l’Open Air Frauenfeld et le Moon & Stars, sans oublier l’accompagnement médiatique correspondant assuré par notre partenaire 20 Minutes. En tant qu’association, il nous importait aussi de nous affirmer vis-à-vis de notre partenaire de coopération, l’Office fédéral de l’énergie. Que ce soit pour nous ou pour nos membres et pour les prestataires CEA, à l’avenir, il faudra être audacieux, s’engager sur de nouvelles voies, innover en termes de techniques de marketing et exploiter les scènes qui nous sont offertes, à un festival ou à une foire de village. De tels événements accueillent en effet un public ouvert aux questions d’environnement et d’énergie.

Presque comme à Noël. Amag Nyon fait partie des prestataires CEA les plus assidus de l’année 2018 : fin novembre, l’établissement, qui participe au programme depuis mars 2015, avait réalisé 1028 CEA, ce qui lui vaut une place sur le podium compte tenu de l’évaluation annuelle.

Avec l’OFEN, l’UPSA profite d’un solide soutien dans le domaine de la mobilité durable. Comment souhaitez-vous organiser la coopération au profit des membres de l’UPSA à l’avenir ?

Le CEA est un exemple parmi d’autres de l’excellent déroulement du partenariat entre SuisseEnergie et l’UPSA. Qu’il s’agisse du CEA, de l’étiquette énergétique ou du procédé de mesure des gaz d’échappement, l’OFEN apprécie la collaboration avec les garagistes suisses et leur engagement, car ils contribuent significativement à atteindre les objectifs climatiques et d’économies d’énergie.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie